Partagez | 
 

 L'obscurité n'annonce qu'une chose. La fin du temps lui-même.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


✣ VOYAGES : 176
✣ LOCALISATION : ça dépend des moments.
✣ METIER : Ancienne bibliothécaire.
✣ STATUT CIVIL : Elle se pense veuve et donc célibataire.
✣ PSEUDO : Halay.
✣ CELEBRITE : Karen Gillan.
✣ CREDITS : stillnotginger

MessageSujet: L'obscurité n'annonce qu'une chose. La fin du temps lui-même.   Mar 18 Déc - 11:12


ekaterina sybil miller johnson


(+) passage des frontières

NOM; Johnson, nom de jeune fille : Miller. PRENOM; Ekaterina Sybil SURNOM;Katerina, Kate... DATE DE NAISSANCE; trois janvier 1988. LIEU DE NAISSANCE; Londres. STATUT CIVIL; célibataire, veuve, du moins elle le croit. PROFESSION; ancienne bibliothécaire. CARACTÈRE; douce, sensible, triste, montre le visage d'une personne froide et forte, mais elle est sensible et ce masque n'est là que pour protéger sa fille, protectrice, jalouse, impulsive, menteuse, cache ses émotions et ses sentiments, mais elle peut pleurer n'importe quand, surtout lorsqu'elle est seule, trouillarde, débrouillarde, chiante, maladroite, fidèle, rêveuse, secrète, râleuse et têtue. CÉLÉBRITÉ; Karen Gillan GROUPE; humanity is still there.

(+) vos manies, vos habitudes

Elle pleure sans cesse ㄨ Elle hurle pour un rien ㄨ avant que tout cela n'arrive elle ne croyait en rien, aujourd'hui elle est capable de croire en tout ce qu'on dit ㄨ elle prie chaque jour pour que tout redevienne comme avant ㄨ son principal but est aujourd'hui de retrouver le cristal, elle est persuadée de son existence et fera tout pour le retrouver ㄨ elle a perdu toute sa famille, du moins elle n'a plus de nouvelles d'eux, elle garde toujours espoir au fond d'elle ㄨ elle est maman d'une petite fille de cinq ans ㄨ elle a perdu son fiancé, mort pour la protégée, elle et sa fille. ㄨ le rôle de maman protectrice, forte et courageuse n'est définitivement pas pour elle, elle n'est ni forte, ni courageuse, même si elle essaye de le faire croire. ㄨ elle déteste le monde dans lequel va devoir grandir sa fille, elle s'en veut, pensant être responsable ㄨ elle n'est pas du genre à essayer de combattre les créatures, elle se contente de suivre des groupes qu'elle croise et elle fuit ㄨ beaucoup la considère comme un poids, après tout mère célibataire d'une enfant de cinq ans dans ce monde n'est forcément pas bien vu ㄨ elle ne quitte jamais sa fille des yeux, ne la confie à personne. ㄨ elle se ronge les ongles lorsqu'elle est stressée, autant dire tout le temps.

(+) votre face cachée

PSEUDO/PRÉNOM; Halay, Gwen, minimoys, main démoniaque et j'en passe (aa) AGE; 18 ans (aa) CONNEXION; Tous les jours pour l'administration, trois fois par semaine environ pour le rp.COMMENT TROUVES-TU LE FORUM; Horrible, bien sur (aa) SCENARIO/PV/INVENTE; inventé. MOT DE LA FIN; Bouh ?


Dernière édition par Ekaterina S. Johnson le Ven 28 Déc - 11:40, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


✣ VOYAGES : 176
✣ LOCALISATION : ça dépend des moments.
✣ METIER : Ancienne bibliothécaire.
✣ STATUT CIVIL : Elle se pense veuve et donc célibataire.
✣ PSEUDO : Halay.
✣ CELEBRITE : Karen Gillan.
✣ CREDITS : stillnotginger

MessageSujet: Re: L'obscurité n'annonce qu'une chose. La fin du temps lui-même.   Mar 18 Déc - 11:12


Once upon a time


Une petite fille comme les autres, avec des parents et un petit frère. Née en janvier, à Londres, la petite fille n'a jamais manqué de rien. Deux ans après son arrivée est arrivé son petit frère, c'est tout ce qui lui manquait pour que sa vie soit parfaite. Ses parents, sans être riches, avaient suffisamment d'argent pour les rendre heureux, elle avait l'amour de ses parents et un petit frère avec qui passer ses journées, que demander de plus lorsqu'on est enfant ? L'école n'était pas un problème pour elle, elle restait dans la moyenne, sans être première de classe, elle n'était pour autant pas la dernière. Elle ramenait des notes convenables et travailler chaque soir en rentrant chez elle pour essayer de toujours faire mieux, même si elle ne voyait pas énormément de progrès dans son travail, jamais satisfaite de ce qu'elle faisait. Ses parents étaient quant à eux satisfaits et cela comptait énormément à ses yeux, elle voulait que ses parents soient fière d'elle, elle voulait que ses parents soient heureux de ce qu'elle fait. C'était apparemment le cas, du moins elle l'espérait vraiment.

Elle avait grandi, comme tous les enfants, sans plus de problèmes, elle avait une vie étonnement belle, peu de problèmes, enfin certains, mais rien de très importants, rien qui n'aurait pu lui gâcher la vie. Elle avait rencontré son meilleur ami : Matthew, elle partageait absolument tout avec lui, il connaissait tous ses secrets et était celui à qui elle confiait tout. Elle l'aimait beaucoup, elle le connaissait depuis qu'elle avait onze ans et jamais ils ne se sont quittés. Si au départ ils n'étaient qu'amis, en grandissant elle a fini par éprouver d'autres sentiments pour lui. Elle n'osait rien lui dire. Kate n'était pas du genre à se dévoiler ainsi, elle lui racontait tout, mais jamais elle n'évoquait ce qu'elle ressentait, ce qu'elle éprouvait. Ses sentiments étaient, pour elle, une chose trop personnelle pour pouvoir les évoquer. Bien qu'elle n'était pas la meilleure en cours, elle continuait ses études sans trop savoir ce qu'elle voulait faire, elle fit donc des études de lettres.

Si elle n'était pas du genre à dévoiler ses sentiments, lui un peu plus, puisqu'il eut une manière particulière de tout lui avouer. Un jour devant toute leur classe, il a jugé intelligent de tout dire, Ekaterina a pensé ce jour là qu'il était fou et qu'elle allait mourir de honte. Au final ce fut l'un des plus beaux jours de sa vie, elle trouvait cela tellement beau qu'elle en gardait un merveilleux souvenir, elle s'en souvenait dans les moindres détails. Elle n'avait alors que dix-sept ans et il était son premier vrai amour, celui qu'elle espérait garder pour toujours. Ils sont restés ensemble deux ans avant de s'installer ensemble, la jeune femme ne voulant pas quitter sa famille trop tôt et voulant être certaine de ce qu'elle faisait. De plus pour elle ne sait quelle raison, ses parents ne semblaient pas apprécier Matthew, il était pourtant quelqu'un de charmant, de sérieux, il ne ne lui avait jamais fait de mal et ils le connaissaient depuis longtemps. A son installation avec lui, elle avait eu le droit à un tas de leçons de moral sur le fait qu'elle était trop jeune, qu'il n'était pas fait pour elle, qu'il ne la rendrait pas heureuse, qu'elle allait tout perdre à cause de lui, autrement dit sa famille. Elle avait hésité, elle l'avouait, mais elle avait écouté son coeur et elle était partie vivre avec Matthew.

Un an plus tard ils étaient mariés, à peine vingt ans, mais ils étaient certains de leur amour, le mariage était une preuve, un symbole. Elle se souvenait avec amusement que petite elle répétait sans cesse que jamais elle ne se marierait parce que le divorce était un truc trop long et ennuyant. Ses parents pourtant n'étaient pas divorcés, mais elle avait en tête tous ces couples avec des enfants qui divorçaient, elle voulait une grande famille, mais pas de mariage. Kate s'était pourtant mariée très jeune. C'est ce jour-là qu'avec sa famille tout à changer. Si les relations étaient déjà tendues, elles furent complétement rompues. Elle aimait ses parents, énormément, elle les aimait plus que tout, mais elle n'a pas supporté leurs réflexions, leurs menaces sur le fait qu'elle ne les verrait plus, les critiques à propos de Matthew... Elle a alors fait passer un message clair : soit ils venaient au mariage, soit il ne la verraient plus jamais. La jeune femme ne pouvait supporter l'idée qu'on vienne lui gâcher le plus beau jour de sa vie. Bien que la seule idée que ses parents puissent être absents la rendait malheureuse. Matthew était parfait en tout point, comment pouvaient-ils le détester ? Sa demande montrait à quel point il tenait à elle, la journée avait été magnifique, elle avait eu le droit à tout ce qu'elle désirait, à des choses magnifiques, il ne la privait jamais de rien. Elle avait eu le droit à un restaurant parfait, une balade sublime où ils n'étaient que tous les deux loin de tout. Puis une balade en carrosse, que demander de plus ? Elle avait l'impression de rêver, d’être dans un autre monde. Ils se sont arrêtés pour observer le ciel, il était magnifique lui aussi, tout était parfait, même les détails dont Matt n'étaient pas responsables. Elle se doutait bien que toute cette journée cachait quelque chose, elle avait eu le droit à une demande en mariage qu'elle s'était empressée d'accepter, de peur de se réveiller et de ne voir que tout cela n'était qu'un rêve. C'est comme ça qu'ils se sont retrouvés fiancés. Le mariage est rapidement arrivé, cette journée fut magnifique, tout était fait pour la rendre heureuse et elle espérait rendre Matthew aussi heureux qu'il la rendait heureuse. Elle fut heureuse de voir son frère et son père à ses côtés pour ce jour important pour elle. Sa mère avait refusé de venir, Ekaterina respecterait donc ce qu'elle avait dit, elle refusait de lui parler de nouveau.



Aout 2008. Tout s'enchainait très vite, quelques jours à peine après le mariage, elle apprit qu'elle était enceinte. Beaucoup de nouvelles, beaucoup de nouveautés pour une jeune femme de vingt ans, être maman, était-elle prête ? Elle voulait une famille oui, mais pas maintenant, elle aurait voulu avoir le temps de se faire à tout ça, de terminer ses études et d'avoir une bonne situation avant d'être maman. Elle ne l'avait pas annoncé tout de suite à Matthew, elle avait attendu quelques jours, pour être certaine des mots qu'elle devrait prononcer, mais aussi par peur qu'il ne veuille pas encore de cet enfant. Elle ne voulait pas gâcher leur mariage si vite. Elle a donc attendu un soir qu'ils soient couchés pour lui annoncer d'une toute petite voix et très peu sur d'elle, elle trouvait que c'était le meilleur moment, au vu de l'heure, il ne pouvait pas hurler, même si ce n'était pas son genre, de toute façon.
Quelques mois plus tard, ils étaient parents d'une merveilleuse petite fille, ce jour s'ajouta à ceux des plus beaux de sa vie. Elle avait enfin sa famille, elle était jeune, elle le savait, beaucoup lui avait répété, mais finalement elle se sentait prête, elle voulait être la mère des enfants de Matthew, elle voulait fonder sa famille tout de suite, même si pour cela elle devait faire une pause dans ses études. La petite fille était certainement la meilleure chose qui soit arrivée à Ekaterina, elle n'a jamais regretté ne serait-ce qu'une seconde. Bien sur c'était parfois difficile, mais elle lui apportait tellement que peu importe ces moments. La petite grandissait, les deux parents toujours présents pour elle, du moins ils essayaient de faire de leur mieux, elle ne manquait de rien, ils se débrouillaient toujours pour qu'elle soit heureuse. Après la naissance du bébé, Kate n'a quasiment plus jamais vu sa famille, sa mère elle ne l'avait pas revu depuis l'annonce du mariage, elle parlait à son père pour les anniversaires et noël, il était venu voir une seule fois sa petite fille, mais lui envoyait chaque année un cadeau, quand à son frère, elle le voyait un peu plus souvent, une fois tous les mois environ. Si leur enfant manquait donc d'une chose c'était bien de ça, de deux grands parents.

Le monde n'était plus celui qu'ils connaissaient. Tout était ravagé, détruit, rempli de créatures ne voulant que la mort des êtres humains. Le rêve qu'elle vivait avec son mari et sa fille a donc bien vite laissé place à un cauchemar. Voyager, fuir et se cacher avec une enfant de cinq ans était difficile. Ekaterina refusait de quitter sa maison au départ, persuadée que ce n'était rien et que tout finirait par se calmer. Leur quartier fut bien vite envahi à son tour, ils n'eurent d'autres choix que de prendre le strict minimum et de monter bien vite en voiture pour fuir. Pour aller où ? Le monde entier était en danger et voyager sans cesse avec une si jeune enfant devenait impossible, elle avait besoin de stabilité, pas de dangers ou d’aventures. Tout s'enchainait bien vite, rien ne changeait, c'était même de pire en pire. Un jour alors qu'ils étaient cachés dans les ruines d'une vieille maison, ils se firent attaquer, si d'habitude ils arrivaient à fuir, ils s'étaient, cette fois-ci, fait prendre par surprise, ils étaient donc coincés. Matthew pour protéger sa fille et sa femme lui ordonna de partir, il comptait faire diversion pour leur laisser une chance. Si elle était seule, elle aurait refusait de s'enfuir, mais elle devait le faire pour donner une chance à sa fille. Ils se lancèrent un dernier regard, un dernier « je t'aime. » puis elle attrapa sa fille dans ses bras pour courir et fuir, laissant derrière elle pour toujours celui qu'elle aimait. Les semaines qui suivirent étaient insupportables, elle ne pouvait pas faire son deuil, elle ne pouvait pas se faire à l'idée de l'avoir perdu, de ne plus jamais le revoir, elle était malheureuse, mais elle essayait de rester forte, désormais elle était la seule à pouvoir protéger sa petite fille. Elle devait réussir pour son mari, il les avait protégé, à son tour de protéger sa fille.

Depuis qu'il était parti tout était plus difficile, elle avait tout dit à la petite, mais elle réclamait sans cesse son père, elle posait beaucoup de questions et la voyait sans cesse pleurer. La petite fille avait également peur de perdre la dernière personne qui lui restait, elle lui demandait sans cesse ce qu'elle ferait si sa mère était elle aussi attrapée par les créatures. Ekaterina répondait alors toujours la même chose, pour la rassurer, mais la mettre face à la vérité. « Je serai toujours là pour toi, même si un jour il devait m'arriver quelque chose, je serai là, je te surveillerai de là-haut et tu ne seras jamais toute seule, comme papa fait en ce moment. » Elle était si jeune et pourtant elle devait déjà comprendre beaucoup de choses, Kate ne pouvait pas lui cacher trop de choses, si elle venait à disparaitre sa fille devait savoir ce qu'il allait se passer et où elle vivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'obscurité n'annonce qu'une chose. La fin du temps lui-même.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chose-rat
» Il repete la meme chose en boucle...
» Quelque chose de pourri au ( Détroit de ) Danemark
» DENVER&MAX ϟ "Vous devez être avocat : vous dégagez quelque chose de malin et d’inutile."
» Tactica anti chose-mortes- brouillon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Story deadly :: survivre au quotidien. :: la porte du temps :: fiches terminées-